Rapports de mission au Roi Celeldor Ilsuniir

De Le monde de Niil - Wiki
Révision de 27 janvier 2015 à 09:06 par Elvith Gent (discussion | contributions)

(diff) ← Version précédente | Voir la version courante (diff) | Version suivante → (diff)

Ci-dessous se trouve l'ensemble des rapports de mission de Círyon pour Sa Majesté le Roi de Faënilad: Celeldor Ilsuniir (campagne Ceux venus du noir).

Rapport n°0109

Farteg est arrivé le 9 Oxedan 163 pour prévenir de la venue d’Ulfar avec son armée. Les Justes sont conviés à un repas avec les seigneurs de la Fédération de Namisse. Nous devons planifier la défense de la province, mais aussi le logement de l’armée. Des choix tactiques sont pris: poster des hommes d’Ulfar en tant que gardes à Irnym pendant que l’armée de la province est formée à Boïgar par le soin des nains. Il a été décidé de faire des balises tout le long des Mont Cendrés et envoyer des éclaireurs dans les montagnes afin de découvrir une éventuelle caverne d’où sortirai l’engeance. Sur décision d’Earthén le fils Maldhor remplace sa fonction au temple d’Irnym jusqu'à nouvel ordre. Le repas a été l’occasion pour les seigneurs de Namisse de jaugé les justes quant à leur menace. Votre descendance s’est faite remarquer lors d’un jeu d’argent en gagnant 3000 sous d’argent.

3 du mois de Brajhan : l’armée de 2530 hommes est rassemblée : 120 chevaliers montés, 300 archers, 450 archers paysans, 240 artilleries légères d’élite, 240 cavaliers légers, 240 cavaliers lourds, 200 hommes d’infanterie légère, 120 hommes d’infanterie légère d’élite, 200 hommes d’infanterie moyenne, 120 d’infanterie moyenne d’élite, 200 d’infanterie lourde.

7 Mörkedan : Suite à un mois de recherche nos recherches sur les racines obscures mais aussi grâce aux compétences tactiques d’Ulfar nous avons pu trouver le lieu probable de l’attaque des elfes noirs, nous décidons donc de créer un camp dans ce lieu.

Rapport n°0117

Le 21 Mörkedan entraînant nos régiments à Boïgar nous apprenons un tragique évènement ayant touché la famille de Cassandre ce qui la rend complètement enragée. Cette fille me parait de plus en plus instable… Elle a décidé de nous quitter pour enterrer les siens plutôt que de faire face à ses responsabilités ici, le gnome la suit confirmant l’opinion que j’avais de lui.

Le 5 Amaran 164 A.L. apparaît la directrice de la guilde de Cassandre avec elle-même et Maegnot. Entre temps nous avons rencontré des difficultés face aux paysans du coin pour leur faire accepter la dîme imposé par la présence de l’armée. Nous avons réfléchi à des moyens pour repousser plus efficacement les elfes noirs à la lumière de vos conseils avisés. La possibilité d’un lien entre notre affaire et les elfes noirs de la surface parait de plus en plus probable. Mais quelle est l’importance de Cassandre dans ce lien ?

Earthén subit une tentative d’assassinat le 9 Amaran, sa mort évité de peu grâce à l’intervention de l’un de ses fanatiques, il devient alors pour tous un prophète envoyé par Borarus pour faire Justice sur ce monde. La justice de Borarus devient très rapidement le surnom Earthén pour tous les gueux croyant de ce monde. Nous avons pu découvrir le commanditaire de cette tentative : Le seigneur de Néhém.

Nous avons donc renforcé la sécurité dans le camp, nos gardes du corps sont à présent exclusivement nains. La version racontée aux petites gens est tout autre : Nous leurs avons raconté que c’était des elfes noirs qui avaient envoyés l’assassin afin d’exacerber la haine à leur encontre.

La magicienne repart pour Wendawin afin de chercher ses enfants.

Rapport n°0124

Nous avons choisi de faire construire une fortification avec un mur d’enceinte crénelé avec tout plein de meurtrière entouré de douves et d’un mur de ronce plus des tranchés un passage secret pour pouvoir s’échapper en toute discrétion. Des hourds au niveau des tours du mur permettrons aux arbalétriers et archers de tirer sur l’ennemis. On défriche le fond la vallée, et on la piège afin de ralentir les elfes noirs : des buchers sont posté à intervalle régulier afin d’illuminer les champs de bataille. Des salles creusées dans la vallée permettront de loger des soldats afin de prendre l’armée elfes noirs à revers au cœur de la bataille et éventuellement de tuer de cette manière les mages. Des pierres prêtent à créer des éboulements sont montés sur les flancs de la gorge et au-dessus de la grotte d’où doit sortir l’armée. En prévision d’un siège, nous stockons un maximum de ressources afin de pouvoir le tenir. Des leurres en bois sur mis en place sur la muraille pour épuiser les efforts de l’armée ennemie. De plus, la vallée est piégée par des chausse-trappes et des bouts de terrain prêt à s’écroulé (une cavité ayant été creusé en dessous) Les gobelins d’Ei’net demande aux anciens Justes de bien vouloir clarifier la situation, de ce fait des ambassadeurs les représentants sont envoyé à cet effet. Le 30 du mois de Braeian le roi d’Irnilin est venu demander la main de Cassandre afin de conclure un accord de paix. Nous nous interposons dans des querelles de nobliaux de la province, le 11 Ghorian les concernés se présentent dans le camp. Nous découvrons alors que le roi de Néhem est derrière tout ça et cherche à nous faire du tort. Une lettre lui a été envoyé afin de menacé de révéler sa trahison ainsi que le vice de son fils ainé.

Rapport n°0131

La magicienne est revenue le 23 Ghorian après avoir abandonné sa quête éperdue, enfin décidée à se battre à nos côtés. La vie de camp est monotone, nous essayons de ne pas abaisser notre garde mais il est difficile dans ces conditions de rester à l’affut de l’ennemi. Nous craignons qu’une attaque surprise des ennemis nous terrasse tous pas trop de relâchement, c’est pourquoi nous avons lancé une fausse alerte pour pointer du doigt les points faibles de notre armée. Ne sachant pas combien de temps nous devrons mobiliser notre armée nous avons décidé de créer une ville sur le long terme afin de pouvoir développer le commerce mais aussi pouvoir payer cette armée. Nous sommes allés voir le nouveau roi de Sardor afin de lui prouver notre bonne foi. Ulfar reste au camp en tant que général de l’armée. Nous arrivons à Orein le 16 Cuhman, où nous avons le plaisir d’être accueillit comme il se doit par Aradore Beth’Theon un noble influent de la contrée mais aussi oncle du roi. Il nous a menés directement au roi Erigor IV, celui-ci semble encore peu habitué à sa position mais saura sans doute murir avec le temps. J’ai profité de l’après-midi pour me renseigner sur le banquet du soir organisé en notre honneur, ainsi que sur les personnes de renommée de la contrée.

Rapport n°0207

J’ai réussi à voler des informations sur les Laarans dans la grande bibliothèque de Urëin, après une semaine resté caché dans le château en attendant que les choses se tassent. Je réussis à rentrer à notre camp dans le nord avant l’attaque fatidique des elfes noirs. Nous avons donc pu utiliser les informations récoltées pour savoir comment nous défendre au mieux. Le 12 Yisan nous sommes attaqués par l’ennemi dans le camp. Nous avons survécu à la première vague mais nous redoutons ce qui va arriver. Les démons semblent invincible et les mages terriblement puissant. Des tensions commencent déjà à se faire sentir après 10h de bataille sans trêve. Earthen et ses fanatiques passent donc leur temps à remonter le moral des troupes. Grâce aux talents de tacticien d’Ulfar, nous réussissons à limiter nos pertes face à la deuxième vague. Earthen et Maegnoth se sont rendu compte à temps que des assassins s’étaient insinués dans notre camp afin d’ éliminer tous les commandants et lieutenants de notre armée.

Rapport n°0220

Nous avons réussi à stopper in extremis l’assassinat de la magicienne.


Une incantation maléfique crée un nuage très épais au-dessus du champ de bataille, ce qui permet aux elfes noirs de continuer à se battre. 12h de bataille… Nous tenons toujours… 12h de plus… Nos pertes sont innombrable… Le Roi de Url s’est fait capturé par l’ennemi, nous ne pouvons qu’imaginer son sort… Cassandre, Maegnot, ainsi qu’un elfe, accompagné de Farteg et moi-même partons donc pour le sauver dans le camp ennemi. Nous rencontrons un éclaireur que Cassandre dupe par une illusion. Pour ne pas être vu, à proximité du camp nous buvons tous une potion d’invisibilité. Grâce à ce stratagème, nous trouvons rapidement le lieu où est retenu le roi. Interlude : Les petits conseils d’Earthen : « Des mecs assommés se réveillerons toujours plus rapidement que des gens morts », « Mieux vaut mourir pour une cause que mourir de vieillesse » ; Nous arrivons à libérer le roi et à sortir sans encombre du camp. Durant la demi-journée suivante nous avons encore perdu beaucoup, la bataille s’arrêtera-t-elle un jour ? Serons-nous toujours vivant quand les renforts arriveront? Au soir tombant, un mage démoniaque fait son apparition dans la tente d’état-major, il semble être aussi gêné par nos tentatives d’attaque qu’un homme par une mouche. Il s’évanoui dans les airs en ayant neutralisé Ulfar et Earthen. Au même instant, une attaque surprise décime nos rangs, et une partie du mur tombe aux mains de l’ennemi. Soudain le nuage au-dessus du champ de bataille se dissipe et 10 000 mages de Wendawin débarquent, changeant l’issu certaine de l’assaut. Après des heures de discussion nous arrivons enfin à nous mettre d’accord sur une stratégie. La bataille ne tourne pas pour autant à notre faveur. Nous nous rendons compte qu’une partie des alliés freine les décisions et sabote les actions prisent. Cassandre a découvert des potions de métamorphose chez l’un des maîtres de guilde. Nous décidons de diluer les potions afin de découvrir la vraie nature de ce dernier. Cette action a permis de mettre en évidence la tromperie en face de tous les autres directeurs. La décision est prise de mettre en place une zone de vérité afin de mettre chaque directeur à l’épreuve. Le directeur elfe noir s'est alors dénoncé.